Présidentielle 2017 : faire barrage à l’extrême droite

| popularité : 9%
Après des mois d’une aussi imprévisible qu’improbable campagne, le premier tour des élections présidentielles a livré ses résultats. Quinze ans après, alors que la participation est comparable à celle de 2012, le Front national est à nouveau qualifié pour le second tour de l’élection présidentielle. Mais cette fois, ce n’est pas une surprise. C’est désormais le choix d’une part importante d’électeurs qui, même s’il n’occupe pas la première marche du podium comme le prévoyaient les sondages, est un danger pour notre société et notre démocratie. Néanmoins, cette seconde place n’exclut pas le risque de voir le parti de la xénophobie, du repli sur soi, du rejet de l’autre accéder au pouvoir.
 
Fidèle à son engagement humaniste, laïque, d’émancipation par l’éducation, fidèle à son Histoire, le SE-Unsa appelle à faire barrage à l’extrême droite.
 
Stéphane Crochet
Secrétaire général du SE-Unsa