Après les départementales 2015 : plus que jamais pour un avenir solidaire

| popularité : 17%

Communiqué du collectif « Pour un avenir solidaire »

Les résultats aux élections départementales confirment une forte défiance des citoyen-ne-s vis-à-vis de la représentation politique, notamment par l’importance de l’abstention et du vote blanc ainsi que par l’ancrage croissant des idées de l’extrême droite et de la droite extrême, construites autour du rejet de l’autre et du chacun pour soi.
Cette situation dangereuse est en partie alimentée par des difficultés économiques et sociales croissantes, par des politiques qui nourrissent un sentiment d’abandon et d’injustice, par des alternances politiques qui, depuis trente ans, ne débouchent sur aucune alternative et semblent impuissantes à résoudre les problèmes d’emploi, de justice sociale et d’urgence écologique.
Dans ce contexte difficile, l’extrême droite a beau jeu de multiplier les discours simplificateurs, les promesses abusives et des solutions qui sont aussi illusoires que dangereuses.
On le vérifie quand elle met en œuvre ses idées dans les municipalités qu’elle a conquises : suppression des aides sociales pour les chômeurs, des subventions aux centres sociaux, tentative de mise au pas de la société civile, changement des noms de rue pour glorifier des militaires factieux en Algérie, instrumentalisation du mot laïcité contre les musulman-ne-s…
Nous refusons cette marche vers la catastrophe. Car nous avons besoin d’espoir et de solidarité, d’un progrès garanti par l’accès aux droits de toutes et tous à tous les droits, permettant de s’attaquer aux inégalités, aux discriminations, aux discours de haine, d’exclusion, homophobes… Nombreuses et nombreux sont celles et ceux qui veulent y contribuer en portant haut les valeurs d’égalité et de dignité pour, et avec, toutes et tous.
Des millions de personnes ont manifesté les 10 et 11 janvier pour refuser la violence et la haine, défendre la liberté et la fraternité. Le collectif « Pour un avenir solidaire » appelle à poursuivre et à développer cette mobilisation, à enraciner l’espoir, à faire souffler le vent d’une démocratie locale et nationale profondément renouvelée.
Le collectif « Pour un avenir solidaire », animé par des associations d’éducation populaire, féministes, de défense des droits et des syndicats, invite l’ensemble de nos concitoyen-ne-s à s’investir dans le débat, à prendre des initiatives, à interpeller les politiques pour affirmer ensemble que la liberté, l’égalité et la fraternité sont plus que jamais les clés de l’avenir dont nous avons besoin, avec une politique qui les met en œuvre concrètement.

Pour les soixante-dix organisations signataires, le comité d’animation :
Ligue des droits de l’Homme, Ligue de l’enseignement, Céméa, Francas, Afev, Le Planning familial, Conseil national des associations familiales laïques, Solidarité laïque, CGT, FSU, Unsa…

Paris, le 1er avril 2015