Histoire-géographie au bac GT : rien que du classique pour le contrôle continu

| popularité : 14%
Le projet de note de service définissant les épreuves communes de contrôle continu d’histoire-géographique dans les voies générales et technologiques sont en ligne sur Eduscol. On retrouve des formats d’épreuves bien connus des enseignants de lycée.
 
 
Trois épreuves de deux heures
 
Dans les deux voies, le contrôle continu sera composé de trois épreuves de deux heures : deux passées aux deuxième et troisième trimestres de première portant sur le programme de première et une en terminale portant sur le programme de terminale.
 
 
Baccalauréat général
 
Chaque épreuve se compose de deux parties : une question problématisée et soit une analyse de documents soit une production graphique. Si la première partie porte sur l’histoire, la deuxième porte sur la géographie et inversement. En première, si la première partie de la première épreuve est en histoire, la première partie de la deuxième épreuve est en géographie et inversement. Chaque partie sera notée sur 10.
 
 
Baccalauréat technologique
 
Chaque épreuve se compose de deux parties : un ensemble de questions portant sur les « questions obligatoires (A) » du programme en histoire et en géographie et une analyse de documents (un ou deux) relatifs à chacun des deux « sujets d’étude au choix (B) » d’un thème du programme d’histoire ou de géographie. Le candidat choisira un des deux exercices proposés. La progressivité entre les épreuves de première et celle de terminale résulte du nombre de questions. Chaque partie sera notée sur 10.
 
 
Pour le SE-Unsa, les formats de deux heures qui devraient permettre de faire appel à l’esprit critique sont suffisants. Reste à voir ce qui sera proposé dans la banque de sujets prévue.