Journée internationale des migrants, mercredi 18 décembre 2019

| popularité : 2%
Créée en 2000 par l’ONU, cette journée vise à dissiper les préjugés et sensibiliser l’opinion à la contribution des migrants au profit de leur pays d’origine et de destination. Les États et les ONG sont invités à fournir des informations sur les droits humains et les libertés fondamentales des migrants, à partager des actions qui assurent leurs protections.
 

Des chiffres en augmentation

Leur nombre a atteint 272 millions en 2019, soit une hausse de 51 millions par rapport à 2010. Les migrations représentent donc 3,5 % de la population mondiale, contre 2,8 % en 2000 ; cela signifie que la quasi totalité de la population mondiale réside dans le pays où elle est née.
 
À l’échelle régionale, l’Europe accueille 82 millions de migrants, l’Amérique du Nord 59 millions, l’Afrique du Nord et l’Asie Occidentale 49 millions. L’Inde reste le plus grand pays d’origine des migrants internationaux (17,5 millions), suivie du Mexique (11,8 millions) et de la Chine (10,7 millions).
 
Les femmes représentent un peu moins de la moitié de tous les migrants ; un sur sept a moins de 20 ans.
 

Des situations diverses...

Les motifs de migration peuvent être variés, réguliers ou irréguliers : étudier, chercher un emploi, fuir la violence, l’insécurité, la pauvreté...
 
Les guerres continuent d’être une source majeure de déplacements. Les catastrophes climatiques impactent de plus en plus : selon l’ONU, 1 milliard de personnes seront déplacées d’ici 2050.
 
Depuis 2016, l’ONU a pris des engagements dans le Pacte mondial pour des migrations sûres, ordonnées et régulières. Il vise à renforcer la protection de ces personnes qui ont toutes droit à une protection de tous les droits fondamentaux.
 

Pour le SE-Unsa, les migrants ne doivent pas être les oubliés et encore moins les boucs émissaires du repli sur soi et des politiques populistes qui érigent des différences de traitement entre les êtres humains. Il faut partager, de manière internationale, la responsabilité de soutien et d’accueil des migrants afin de les intégrer dignement.
 

Ressources en ligne
 
Cimade : petit guide pour lutter contre les préjugés sur les migrants
https://www.lacimade.org/wp-content/uploads/2016/10/La_Cimade_Petit_Guide_Prejuges_2016.pdf