Film "Les Segpa" : mépris de classe

| popularité : 14%
Récemment, la bande annonce d’un film intitulé Les Segpa a été rendue publique. Ce film reprend sur grand écran les thèmes de la websérie du même nom qui a eu des millions de vues. Pour le SE-Unsa, il est lamentable de contribuer à la stigmatisation de nos élèves les plus fragiles et de leur famille en véhiculant des stéréotypes dévalorisants.
 
 
La Section d’enseignement général et professionnel adapté accueille, dans le cadre du collège, des élèves qui présentent des difficultés scolaires graves et durables, pour les mener au diplôme national du brevet section professionnelle (DNB pro) et ensuite préparer un CAP ou un bac professionnel. Au quotidien, les personnels exerçant en Segpa rencontrent des élèves à part entière qui vivent le plus souvent dans des milieux connaissant des difficultés sociales importantes, et qui entravent leur réussite scolaire. 
 
Les professionnels savent bien qu’il est crucial de rehausser l’estime de ces élèves. Or, les stéréotypes, notamment véhiculés par les auteurs de la websérie et du film, sont particulièrement néfastes à l’épanouissement d’enfants et adolescents scolarisés en Segpa.
 
Quels sont ces stéréotypes ? Dans la websérie et la bande annonce du film, les élèves de Segpa (ici joués par de jeunes adultes) sont représentés comme imbéciles, vulgaires et hostiles à toute forme d’apprentissage.
 
Lorsque les enseignants proposent une orientation en Segpa, ils se heurtent parfois aux réticences des parents ou d’enfants qui craignent d’être moqués. Ce film ne fera qu’empirer les choses. Les équipes qui aident ces jeunes à reprendre confiance en eux, à avoir des projets, à participer à la vie ordinaire du collège redoutent de voir la dynamique brisée si leurs élèves sont confrontés à une image tellement dévalorisante d’eux-mêmes.
 
 
Le SE-Unsa interpelle les producteurs et auteurs du film Les Segpa. Il est tout aussi facile qu’irresponsable de reproduire et légitimer les mauvais réflexes moqueurs d’une cour de collège que les équipes réussissent à faire reculer à force d’éducation. Chacune et chacun, dans l’École mais aussi autour de l’École, à défaut de soutenir, se doit au moins de ne pas attaquer le projet éducatif d’une société inclusive. 
 

N.B. : une pétition en ligne intitulée Non à la dévalorisation des élèves de Segpa a recueilli près de 70000 signatures.