5 juin : Journée mondiale de l’environnement

| popularité : 11%
Cette année, la Journée mondiale de l’environnement fête son 50e anniversaire. Cependant, depuis 1973, le réchauffement climatique ne fait que s’accroître malgré les associations et militants qui tirent la sonnette d’alarme. Cette journée sera encore l’occasion d’alerter sur la situation actuelle où la sécheresse inquiète déjà.
 
La lutte contre la pollution plastique et la recherche de solutions alternatives pour les emballages est le thème choisi pour cette édition qui se déroulera en Côte d’Ivoire.
 
Selon l’OCDE, la consommation de plastique a quadruplé en 30 ans sous l’effet de la croissance des marchés émergents. La production mondiale de plastique a doublé entre 2000 et 2019 pour atteindre 460 millions de tonnes. […]. Seulement 9% des déchets sont recyclés à l’échelle mondiale, les autres sont incinérés, se retrouvent en décharge, enfouis ou dans les océans. L’ONU doit proposer d’ici 2024 un cadre juridique à l’égard des 175 pays signataires de la résolution pour mettre fin à la pollution plastique.
 
L’éducation doit jouer son rôle en mobilisant les élèves à la préservation de la planète et de ses ressources. Les enseignants et les personnels doivent montrer l’exemple en faisant des choix notamment dans le matériel pédagogique au sein des classes. C’est le cas des fournitures où les suremballages sont un gisement de déchets plastiques à usage unique. Les élèves peuvent être mobilisés à travers les éco-délégués pour proposer des solutions.
 
Pour le SE-Unsa, les questions environnementales sont un enjeu majeur dont l’Éducation nationale doit se préoccuper. La formation des futurs citoyens sur ces sujets doit permettre une prise de conscience collective. Tous les projets pédagogiques ou actions en lien avec ces problématiques sont à proposer. Cette journée du 5 juin peut en faire partie.
 
Ressources spécifiques :