20 juin : journée mondiale des réfugiés

| popularité : 19%
La Journée mondiale des réfugiés est une journée internationale instituée par les Nations Unies pour honorer les réfugiés dans le monde entier. Elle est célébrée chaque année le 20 juin et met à l’honneur la force et le courage des personnes qui ont été contraintes de fuir leur pays d’origine pour échapper à un conflit ou à la persécution.
 
Cette journée est l’occasion de susciter l’empathie et la compréhension à l’égard de la situation difficile que connaissent les réfugiés et de souligner leur capacité à résister aux épreuves et à reconstruire leur vie.
 
En 2019, 79,5 millions de personnes ont fui à cause de guerres, de persécutions ou de conflits.
Au cours de la dernière décennie le nombre de personnes déracinées a presque doublé. Et les années à venir risquent de voir augmenter le nombre de réfugiés pour des raisons climatiques.
Même si ces migrations se font essentiellement au sein du pays d’origine, elles se font aussi en direction des pays européens, et l’accueil de ces personnes sera très difficile si aucune anticipation n’est envisagée.
 
L’avis du SE-Unsa
Le SE-Unsa est attaché aux droits humains et c’est bien à ce titre que l’accueil de toute personne fuyant son pays doit être envisagé. Depuis plusieurs années, des voix hostiles aux réfugiés trouvent leur place dans l’opinion publique et tendent à faire oublier à la France ce qu’elle est : un pays aux multiples frontières terrestres et maritimes, un territoire de croisements où échoueront les espoirs d’étanchéité nourris par les esprits les plus étroits. C’est surtout un pays généreux qui doit réaffirmer l’universalité de la personne humaine ; cela passe par un accueil digne et empathique de ceux qui ont tout risqué pour vivre.
 
Références
>> En 2020, les Nations Unis ont proposé différentes activités, visibles sur cette page