Des vacances collectives plus nécessaires que jamais

| popularité : 2%
Pendant la période de confinement, les enfants et adolescents n’ont pas pu se retrouver pour apprendre, jouer ou tour simplement s’évader de leur cadre familial. Après la vie en vase clos, les colonies de vacances de 2020 revêtent un intérêt particulier en proposant une offre permettant de renouer avec un environnement éducatif, en évitant l’écueil de « vacances apprenantes » si elles prennent la forme de bachotage estival ou de soutien scolaire transplanté.
 
Pour le SE-Unsa, les enfants ont besoin de temps pour « faire-ensemble » en renouant avec des réussites collectives. Hélas, leur coût éloigne souvent les familles modestes des colonies de vacances. Ainsi, nous soutenons la Jeunesse au Plein Air, partenaire historique, qui déploie son savoir-faire depuis des dizaines d’années, et qui demande un plan de relance des colonies de vacances associé à des moyens pour en faire bénéficier le plus grand nombre (voir la lettre ouverte de la JPA au ministre de l’Éducation nationale et de la jeunesse en pièce jointe ci-dessous). Il faut aussi rassurer les familles quant à la plus-value éducative de ces séjours et les sécuriser sur les aspects sanitaires.
 
Pour faire un don à la Jeunesse au Plein air, rendez vous sur ce lien https://jpa-asso.iraiser.eu/b/mon-don