Urgence Beyrouth : des dons pour les écoles publiques

| popularité : 4%
 
Solidarité laïque et ses organisations membres s’associent pour soutenir le retour des élèves dans les écoles publiques à Beyrouth. Une campagne de dons est lancée jusqu’au vendredi 2 octobre.
 
Le Liban cumule différentes crises : économique, bancaire, monétaire, sanitaire et politique. Avec le désengagement de l’État, elles rendent inopérants les services publics dont l’École. En concurrence avec les établissements confessionnels, celle-ci est considérée comme « l’École des pauvres ». L’explosion du site portuaire, qui a détruit une partie de la capitale, a accru encore les difficultés pour accueillir les élèves dans de bonnes conditions.
 
Les objectifs de cet appel aux dons sont de permettre aux 20 000 enfants de 6 à 11 ans d’effectuer leur rentrée à l’École publique et d’éviter le décrochage scolaire.
En effet, les donations serviront à les équiper de cartables, de fournitures scolaires, de masques en tissu et de gel hydroalcoolique.
De plus, cette solidarité permettra d’aider à préparer l’avenir par le renforcement des écoles publiques, lieux d’émancipation.
 
Le SE-Unsa soutient cette campagne de dons en faveur des élèves et des écoles publiques de Beyrouth. Il est urgent de redonner, par cet acte solidaire, de l’espoir à ces jeunes.