27 janvier 2022 : Journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité

| popularité : 5%
Depuis 2005, cette journée est l’occasion de rendre hommage à la mémoire des victimes et des survivants de l’Holocauste. Elle vise également à lutter contre les discours de haine et notamment l’antisémitisme en mettant en évidence les mécanismes pouvant conduire à des violences ou à un génocide.
 
 
Vagues Covid-19 et antisémitisme
 
Les discours de haine et l’antisémitisme se sont intensifiés depuis la crise sanitaire dans le monde en raison notamment de la recherche de bouc-émissaire et de l’instrumentalisation de l’Holocauste.
 
En France, des manifestants opposés aux mesures sanitaires ont défilé avec des étoiles jaunes et ont scandé non au passe-nazitaire. D’autres ont brandi des pancartes Mais qui ?, pour suggérer les juifs qui seraient responsables de la crise.
De plus, un candidat à l’élection présidentielle, plusieurs fois condamné pour incitation à la haine, ne cesse de vouloir réhabiliter Pétain et contribue à diffuser son idéologie de rejet. 
En outre, les réseaux sociaux ont connu une augmentation des publications antisémites banalisant ainsi les préjugés ; ainsi celles en français ont été multipliées par sept entre les premiers mois de 2020 et ceux de 2021. 
 
 
Rétablir la vérité historique pour lutter contre la haine
 
Cette année, l’Unesco organise le 27 janvier des événements en ligne pour marquer le 77e anniversaire de la libération du camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau ; par exemple, la cérémonie de commémoration qui aura lieu de 18 h à 18 h 50. De plus, le Mémorial de la Shoah met en place un cycle autour du 27 janvier avec, notamment ce jour-là, un hommage à Marceline Loridan-Ivens et des manifestations commémoratives à vocation pédagogique. 
 
Le rôle de l’École est fondamental pour sensibiliser les jeunes à cette histoire commune par une analyse des faits historiques. Cette journée permet de mettre en exergue des projets, d’aller voir des expositions, de visionner des films, d’écouter des témoignages de survivantes et de survivants, d’aller sur des sites… pour engager une réflexion avec les élèves sur l’Holocauste et les autres génocides.
 
 
Le SE-Unsa soutient cette journée de la mémoire de l’Holocauste et de la prévention des crimes contre l’humanité. 
L’École, en transmettant l’histoire à partir de faits et en permettant aux jeunes de débattre, permet de lutter contre le venin qui se diffuse actuellement dans la société.
 
Ressources en ligne :
 
- Événements, Unesco
Cycle autour du 27 janvier, Mémorial de la Shoah
Films, Unesco