#Sexismepasnotregenre : une campagne pour préparer le 8 mars

| popularité : 1%
Quatre femmes sur 10 ont été récemment victimes d’injustices ou d’humiliations parce qu’elles sont des femmes, particulièrement dans le monde professionnel et le milieu scolaire.

C’est ce que révèle le sondage commandé par la ministre des Droits des Femmes qui lance une grande mobilisation contre le sexisme du 8 septembre 2016 au 8 mars 2017 (voir chiffres en pièce jointe).
 
Sur les réseaux sociaux, #Sexismepasnotregenre permet à chacun et à chacune de partager un témoignage ou une initiative visant à lutter contre le sexisme. Le but de cette campagne est de permettre une prise de conscience des différentes expressions du sexisme, de la plus anodine sous forme d’humour aux plus extrêmes violences.
 
Pour le SE-Unsa, l’École est un lieu où les élèves peuvent débattre et comprendre le sexisme pour s’en émanciper. Un réel changement de société reste cependant nécessaire car l’égalité des sexes est loin d’être concrète.
 
Plus d’informations ici