Réforme lycée GT : et la classe de seconde ?

| popularité : 16%
Que sait-on des projets du ministre pour la classe de seconde ? À vrai dire, pas grand’chose. La rentrée 2018 étant en cours de préparation, on peut comprendre que rien ne change ou presque en septembre. Mais quid de 2019 ? Conservera-t-on le statu quo ?

 
La seconde 2018-2019
 
  • Pas de changement annoncé des horaires des disciplines de tronc commun.
     
  • Pas de changement annoncé des enseignements d’exploration
     
  • Un test de positionnement annoncé en début de seconde pour déterminer les besoins en mathématiques et maîtrise de la langue française. L’accompagnement personnalisé devra être utilisé pour répondre à ces besoins.
L'avis du SE-Unsa
Quel est l’intérêt d’un test alors que les élèves auront été positionnés en fin de classe de troisième sur les domaines du socle et qu’ils viennent de passer le DNB ?
Pourquoi limiter l’AP aux mathématiques et au français ? D’autres besoins peuvent s’exprimer, comme l’acquisition de méthodes de travail propres au lycée.
Lorsqu’un ministre veut montrer qu’il agit, il instaure un test… Toutes les tentatives passées ont montré que ces tests n’avaient quasiment aucun impact sur la manière de travailler avec les élèves. En revanche, leur mise en œuvre prend du temps. Lorsqu’ils sont sous forme numérique, les ordinateurs deviennent inaccessibles pour toute autre activité.
 
  • 54 heures consacrées à une « orientation renforcée pour s’informer sur les métiers et les formations qui y conduisent et faire des choix éclairés pour la suite de son parcours ».
L'avis du SE-Unsa
L’accompagnement des élèves de seconde dans leurs choix de 3 spécialités pour la classe de première sera un élément important pour lutter contre les inégalités d’information et d’ambition entre les familles les plus aisées et les familles populaires.
Les enseignants devront être accompagnés dans cette mission mais ils ne remplaceront pas les psyEN EDO qui sont les seuls à être formés à l’entretien approfondi. Le SE-Unsa demande la relance des recrutements de psyEN EDO.

Quelle organisation pour ces 54 heures ? Sont-elles prélevées sur le temps scolaire ou s’y ajoutent-elles ? Comment sont-elles financées ?

 
La seconde à partir de 2019
 
Le projet Mathiot proposait une réorganisation de la classe de seconde en semestres avec au premier semestre, tous les enseignements partagés par tous les élèves, y compris les SES, et au 2ème semestre un premier choix. Le ministre ayant renoncé à la semestrialisation, ces propositions ne sont plus à l’ordre du jour.

Néanmoins, on sait que plusieurs questions sont posées sur les enseignements d’exploration.

Par exemple, faut-il maintenir le caractère obligatoire d’un enseignement d’exploration à caractère économique ou plutôt inclure un enseignement économique et social dans le tronc commun ?

L’enseignement d’exploration SES souffre à la fois de son succès et de son programme. Faut-il lancer un chantier de réécriture pour les SES en seconde ?

Plus généralement, faut-il réviser les programmes de seconde pour tenir compte de la réforme du collège et mieux inclure la poursuite de l’acquisition du socle commun ?

Le ministre n’a fait aucune annonce à ce sujet. Le SE-Unsa demande l’ouverture au plus vite d’un groupe de travail sur la classe de seconde.