Prenons le pouvoir sur notre métier !

| popularité : 20%
Notre système éducatif ne changera pas sans les enseignants. La Refondation ne vivra pas sans eux. Les changements structurels ne suffiront pas à résoudre les difficultés de notre École.

Les contenus, les démarches doivent changer. Il faut entrer dans de nouvelles logiques. L’institution doit tirer un trait définitif sur l’injonction, la consigne venue d’en haut, le cloisonnement, le contrôle tatillon ou encore la caporalisation... Place à l’innovation, à l’inventivité. La liberté pédagogique doit retrouver tout son sens.

Chaque jour, des milliers de têtes chercheuses anonymes bousculent discrètement notre système éducatif en l’adaptant à la diversité de leurs élèves. Il est temps de desserrer les carcans, de redonner des marges d’initiative et de liberté aux personnels. L’arrivée du numérique rend obsolètes les vieux schémas. On passe de la pyramide au réseau, de la hiérarchie au travail collaboratif, du temps contraint à l’immédiateté, du savoir cloisonné au savoir universel... Les blocages, les résistances, la volonté de tout contrôler ne peuvent perdurer. C’est sur la confiance envers les enseignants que se bâtira l’avenir.

Pour avancer dans cette reconquête de la liberté pédagogique, génératrice d’énergie et donc de réussite, il faut permettre aux personnels de prendre le pouvoir sur leur métier. C’est autour de cette ligne que le SE-Unsa souhaite fédérer une profession qui revendique sa fierté du métier.