Notre genre, c’est l’égalité

| popularité : 4%
Notre genre, c’est l’égalité Dans leur livre La croisade anti-genre, Sara Garbagnoli et Massimo Prearo tentent d'expliquer ce qui se joue dans cette guerre menée contre la prétendue « théorie du genre ».
 
Son expression la plus virulente est venue, en France, de la Manif pour tous. Les auteurs démontrent que cette « croisade anti-genre » tente d’enrayer la décrue de la suprématie patriarcale. Ainsi, l’égalité de droits qui s’affirme dans nos sociétés, en direction des femmes, des LGBTQI* s’oppose à un système masculino-compatible aujourd’hui défendu par tous les obscurantistes. En diffusant leur propagande mensongère contre l’éducation à l’égalité filles garçons, en diffamant l’enseignement public, ces groupes instrumentalisent les peurs des parents. Ils avancent des épouvantails tels que la fin de la famille, la destruction de l'identité, la perte de repères pour les enfants dès le plus jeune âge, comparent les enfants nés de PMA à des OGM...
 
Récemment, un autobus arborant des slogans de la soi-disant « théorie du genre » est venu sillonner l'île de France. On pourrait presque en rire, si certains ne prenaient pas au sérieux ces affabulations.
 
Pour le SE-Unsa, les préjugés, ancrés dans les inconscients collectifs, sont la première source des discriminations. Pour faire reculer les stéréotypes et les préjugés, une éducation à la mixité et à l’égalité doit être organisée dès le plus jeune âge. Éduquer à la sexualité, connaître le droit de disposer de son corps, font partie des enseignements qui participent à la formation de citoyens éclairés, épanouis et émancipés, en capacité de penser librement, d’appréhender le monde et d’y être acteurs.
 
* LGBTQI : Lesbienne, Gay, Bi, Transgenre, en Questionnement, Intersexué.e