Laïcité, valeurs de la République : les annonces de la ministre

| popularité : 1%

Les annonces de la ministre à la conférence de rentrée n’ont pas été une surprise : c’est la poursuite de la mobilisation pour les valeurs de la République entreprise l’année dernière.

Une nouveauté cependant, la lutte contre le harcèlement scolaire, et une priorité, la prise en compte de la grande pauvreté suite au rapport « Grande pauvreté et réussite scolaire » présentée par Jean-Paul Delahaye en mai dernier. Un dossier de L’Enseignant sera consacré à ce thème en octobre.

 

- Quelque 1 179 « formateurs laïcité », recrutés et formés l’année dernière, sont censés former 300 000 enseignants d’ici la fin de l’année (thèmes : laïcité, enseignement laïque du fait religieux, éducation à la « citoyenneté démocratique et républicaine »). Avec toutes les formations annoncées, on attend de voir sur quelles heures et avec quels moyens.

- Un livret laïcité remis aux chefs d’établissement et aux directeurs d’école.

- La Charte de la laïcité devra être signée par les parents, au même titre que le règlement intérieur. Un document de plus à signer à la rentrée, sauf si on décide d’en faire un moment fort de rencontre avec les familles.

- Une journée de la laïcité est fixée le 9 décembre selon la préconisation de l’Observatoire de la laïcité. Les modalités restent à définir.

- EMC : 300 heures sont annoncées sur l’ensemble de la scolarité obligatoire. Tous les enseignants sont concernés, mais le choix reste aux équipes : encore un boulot pour les profs d’HG ?

- Éducation aux médias et à l’information : un coordonnateur CLEMI par académie.

- Les projets d’école et établissement devront intégrer des propositions concernant les « commémorations patriotiques », la participation aux divers concours citoyens (concours de la résistance, lutte contre les discriminations, etc.).

- Réserve citoyenne  : 4 600 personnes ont été répertoriées. Les enseignants sont censés être « sensibilisés » lors de la journée de pré-rentrée* et dans les académies « des manifestations seront organisées par les rectorats autour de la réserve citoyenne » (cf. circulaire ministérielle du 12/05/15).

*Les enseignants recevront dans les premiers jours de septembre un « message personnel les invitant à conduire une réflexion sur l’utilisation de la réserve », notamment dans le cadre de l’EMC.

- Développement du service civique (5 000 jeunes).

- Poursuite des actions contre les discriminations, notamment l’homophobie, et en faveur de l’égalité filles-garçons.

- Avec la « Mission climat scolaire », création d’une journée nationale de lutte contre le harcèlement scolaire (5 novembre) et mise en place d’un plan de prévention dans chaque établissement.

- Poursuite de la lutte contre la radicalisation avec la « Mission de prévention des phénomènes sectaires », avec notamment un contrôle accru de l’enseignement privé hors contrat et de l’enseignement à domicile. « Aucune forme d’enseignement [ne doit être] contraire aux valeurs de la République ».

- Un référent justice sera créé dans chaque académie  : poursuite du travail avec le ministère de la Justice (meilleure communication).