La DEPP publie l’atlas des zones à risques d’échec scolaire

| popularité : 14%
La direction de l'évaluation, de la prospective et de la performance (DEPP) vient de publier une étude qui apporte un éclairage sur le risque de décrochage scolaire, que l’on sait très inégal selon le milieu d’origine et les conditions de vie. Elle identifie plusieurs variables susceptibles d’agir sur l’échec scolaire et l’orientation des élèves : niveau de revenu des ménages, conditions d’emploi, niveau de diplôme des adultes, part des familles monoparentales, nombre d’enfants, conditions de logement.
 
L’étude décrit finement la situation de chaque académie en 2011 d’un double point de vue. D’une part, elle analyse et cartographie, à l’échelon cantonal, les facteurs susceptibles d’accroître la difficulté scolaire et par voie de conséquence le risque d’abandon précoce d’études, c’est-à-dire avant d’avoir obtenu un diplôme. D’autre part, la fréquence de cet abandon d’études parmi les jeunes fait l’objet d’une représentation à la même échelle cantonale. Une étude très intéressante qui suscitera de nombreux échanges sur l’éducation et la formation.
 
        
Atlas à consulter sur le site du ministère