Éducation prioritaire : l’OZP lance son évaluation des politiques menées depuis 2014

| popularité : 1%
L'OZP*, acteur associatif historique de l’éducation prioritaire, propose aux équipes de participer à une évaluation de la Refondation lancée en 2014.
 
Le SE-Unsa soutient sa démarche alors qu’on est dans l’attente des conclusions du rapport Mathiot-Azema sur les politiques éducatives et les territoires.
 
L'OZP invite à remplir en groupe, par établissement ou réseau, un questionnaire en ligne qui permet d’établir un bilan qualitatif du projet de réseau que les équipes ont élaboré en 2014 et fait vivre pendant 5 ans. Il interroge sur le référentiel de l'éducation prioritaire, la mise en œuvre de ses principaux axes, l'acquisition des fondamentaux, le maintien d'un niveau d'exigence, la coopération avec les parents et partenaires, le travail collectif de l'équipe éducative, sa formation et le pilotage et l'animation du réseau. Une dernière partie s'intéresse aux résultats des élèves et aux facteurs qui ont pu influer sur leur évolution, facteurs scolaires mais aussi contextuels.
 
L'OZP s'est doté d'un conseil scientifique pour concevoir et traiter les réponses du questionnaire, avec notamment Marc Bablet, Catherine Moisan, Jean-Yves Rochex, Patrick Picard et Françoise Lorcerie. Les premiers résultats de l'enquête seront présentés lors de la Journée nationale de l'OZP le 18 mai. Le séminaire national en octobre 2019 sera l’occasion d’une exploitation plus complète.
 
Le SE-Unsa soutient l’initiative de l’OZP.
Elle permettra de disposer d’informations importantes sur le travail des équipes, les éléments de la refondation à conserver et ceux qu’il faudrait faire évoluer. Alors que le ministre annonce depuis plusieurs mois qu’il va ouvrir le dossier de l’éducation prioritaire, et que le rapport Mathiot-Azema est attendu avant l’été, la parole des acteurs de terrain est indispensable.
 
*Observatoire des Zones Prioritaires