Collège 2016 : le SE-Unsa demande des confirmations et des améliorations

| popularité : 25%

Le SE-Unsa entrera dans les discussions sur la réforme du collège de manière constructive et fera des propositions pour consolider les principes de la réforme.

Ces discussions devront bien confirmer les annonces de la ministre :

  • une réforme pédagogique qui fait confiance aux équipes en leur confiant la gestion de 20% de la DGH pour travailler « autrement », dans des volumes horaires disciplinaires globalement maintenus.
  • Des moyens complémentaires pour travailler en groupes à effectifs réduits et en co-animation
  • Le renforcement de l’apprentissage des langues vivantes

Pour cela, le SE-Unsa y revendiquera :

  • Des outils de suivi des acquis des élèves (bulletins) et un DNB en phase avec la refondation pédagogique
  • Des enseignements thématiques ouverts dans lesquels toutes les disciplines (y compris celles qui pour l’instant n’existent qu’en option facultative) peuvent se retrouver
  • Une incitation forte à réorganiser le temps scolaire pour le mettre au service des apprentissages
  • Davantage d’heures/profs par niveau en plus de la grille-élèves pour les groupes à effectif réduit, la co-animation, les heures de vie de classe.
  • Un espace identifié pour le PIIODMEP
  • Un renforcement de l’horaire de LV2. On ne peut pas se contenter d’un simple redéploiement des horaires actuels sur 3 ans.
  • La reconnaissance du besoin accru de concertation et de travail en équipe qu’implique la réforme
  • Un plan d’accompagnement structuré et financé de la mise en oeuvre de la réforme